Logiques de classification

La constitution d’un fonds d’archives implique une classification des divers documents selon leurs natures respectives. Le respect de l’intégrité de ces documents – des originaux et leur conservation-est la première des choses, mais également, dans le cas qui nous occupe d’un auteur, de la restitution du contexte de production de ces documents. Ce dernier point est essentiel dans la construction en ligne des Archives Gilles Arnaud.

Nous allons donc, au cours dès années qui viennent, nous écarter un tant soit peu des logiques habituelles de classification des archives classiques. Il s’agit ici de rendre compte du parcours intellectuel et existentiel de l’auteur, d’où cette nécessaire adaptation classificatoire.

Vous noterez le pluriel de « logiques », puisque il est dans nos intentions de mettre en évidence des espaces de classement différentiels, au même titre – et le parallèle n’est pas anodin – qu’il existe des espaces imaginaires, donc des topographies distinctes et identifiables.

Le classement apparaît en ces pages numériques sur votre droite (rien contre les gauchers), par l’intermédiaire des Catégories et des sous-catégories thématiques, et permet de se déplacer dans les méandres archivistiques, de voyager dans les entrailles de la bête.

Bien à vous.

Gilles ARNAUD
Auteur Pluriforme et multitâche

Fait le 08 avril 2015

Desmazières-lieu-imaginaire-archives-bibliothèque
Copyright Erik DESMAZIERES

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Please type the characters of this captcha image in the input box

Merci de taper les caractères de l'image Captcha dans le champ